journal d'Issoire septembre 2012

Publié le par François-Xavier Peron

 

 

          « J'ai souhaité, lors des récentes élections législatives, défendre des valeurs qui me sont chères : générosité, courage, mérite et humanisme. Je remercie les issoiriennes et les issoiriens qui m'ont soutenu et accordé leur confiance. Je félicite Monsieur Bacquet pour sa réélection. Je suis persuadé qu'il aura à cœur de défendre avec pragmatisme et ouverture d'esprit, les intérêts de la ville d'Issoire, envers lesquels nos propres élus socialistes  se montrent si peu attentifs ! »

 

DES ERREURS FATALES POUR L’AVENIR DE NOTRE VILLE

 

ü  Depuis plusieurs années, je milite avec détermination pour obtenir un pôle de formation des métiers de l'aéronautique à Issoire. Malheureusement, le maire d'Issoire et le Président d'Issoire Communauté ne m'ont pas soutenu et ce pôle s'ouvrira donc à ...Aulnat. !!!

ü  Le Préfet de région en visite à Constellium et Aubert et Duval a pourtant conforté mon avis en indiquant qu' "il serait opportun que des cursus, correspondant aux attentes des usines, soient proposés dans le bassin Une formation post baccalauréat à Issoire, c'est encore envisageable. Les responsables socialistes locaux vont-ils une nouvelle fois rester sourds à cette proposition ?

ü  Les délégués d’Issoire à la Communauté de communes ont fait preuve d’une irresponsabilité suicidaire en refusant de participer à un nouveau vote sur la DSC. Conséquence : 430 000 € qui devaient être utilisés par Issoire Communauté pour les investissements à Issoire seront désormais redonnés aux autres communes !!!

 

EN CAUSE, LE MANQUE DE CREDIBILITE

DE LA STRUCTURE INTERCOMMUNALE

 

 

ü  L’obstacle véritable au progrès territorial tient incontestablement à l'image défavorable de notre territoire. La guerre des chefs entre Issoire et Issoire Communauté continue de plus belle !

ü  Le mode de fonctionnement d’Issoire Communauté devient de plus en plus fermé puisque Marc Jamon et moi-même n’en faisons plus partie après en avoir été écartés de la manière la plus antidémocratique par Monsieur le Maire d’Issoire.

ü   L’erreur la plus grave reste bien sûr d'avoir laissé la présidence d'Issoire Communauté à un élu non issoirien, alors qu'Issoire représente 95 % de la population des communes adhérentes à Issoire Communauté.

ü  Les conséquences sont catastrophiques pour la ville siège : en témoigne le projet de nouvelle école de musique qui aurait d’ores et déjà dû voir le jour à côté d’Animatis et qui est malheureusement plus que jamais en sommeil du fait de l’obstination de Monsieur MAGNE à vouloir la réaliser coûte que coûte à Pomel malgré de nombreux facteurs négatifs.

 

Heureusement quelques éclaircies dans ce sombre paysage !

 

          Comme beaucoup d'entre vous, j'ai suivi avec intérêt les jeux olympiques de Londres. Les athlètes ont représenté avec ferveur les couleurs de leur drapeau mais dans un esprit de fraternité et un bonheur qui m'ont séduit.

 

          De même je tiens à souligner les qualités des animations estivales produites par les associations issoiriennes. Musique classique, folklore, découverte du patrimoine, rencontres sportives, une programmation diverse pour tous les publics même pour les plus jeunes avec le « Tour de France pour les minots » ; une nouvelle initiative que je salue et qu'il faudra renouveler les prochaines années. A ce propos, bravo à tous les bénévoles, aux agents municipaux qui travaillent activement pour le bonheur des issoiriens et des touristes.

 

          Nous avons su, il y a quelques années, donner une nouvelle impulsion dans le domaine sportif, le challenge Auvergne de rugby a, par exemple, encore réuni plus de 5 000 spectateurs cette année. La municipalité devra bientôt en faire de même dans le domaine culturel pour que l'été soit encore plus beau à Issoire.

Commenter cet article