article pour le journal d 'Issoire Communauté

Déçu mais mobilisé

 

          En me présentant aux élections régionales, j’ai choisi de défendre mes convictions et les intérêts du territoire issoirien. Déçu par les résultats et la mauvaise participation, je respecte le verdict des urnes et souhaite bonne chance à l’équipe dirigeante de la région Auvergne.

          Je regrette cependant qu’elle se présente aujourd’hui comme un contre pouvoir. Face à la crise, nous devrions plutôt nous serrer les coudes, oublier les dogmes inutiles et travailler ensemble dans l’intérêt général.

 

L’économie et l’emploi : une priorité pour Issoire Communauté

 

          La situation économique de notre région est préoccupante. La crise économique, la mondialisation sont autant d’éléments qui se rajoutent aux difficultés locales. Les élus n’ont pas la maîtrise complète du développement économique mais il ne faut pas pour autant se résoudre à subir les effets de la crise.

 

          Souvenons-nous qu’au début des années 80, à la suite de la crise "Ducellier", combien la situation était délicate. Le Parc de Lavaur-La Béchade n’existait pas, le chômage était à son maximum. Vingt ans plus tard, le parc est plein, des dizaines d’entreprises sont nées et se sont développées. Durant ces deux décennies Issoire a montré son dynamisme. (Issoire est la ville qui a créé le plus d’emplois en Auvergne). Le développement que nous avons vécu, nous pouvons à nouveau l’espérer. Les acteurs locaux sont mobilisés et je souhaite que tous ensemble nous réussissions.

 

          Attention aussi à ne pas négliger les commerçants, les artisans et les professions libérales, autant de PME créatrices d’emplois. Un vaste programme d’action pour le centre ville est indispensable et de nouvelles zones d’activités tertiaires devront émerger.

 

Réfléchissons à l’avenir d’Issoire Communauté

 

          Nous réclamons depuis longtemps une réflexion sur l’avenir de notre communauté pour :

-      définir l’intérêt communautaire ;

-      choisir les prochains investissements à réaliser ;

-      s’orienter vers un élargissement d’Issoire Communauté. Le périmètre de notre territoire est incohérent. A juste titre, la nouvelle équipe nous avait promis de l’élargir avec d’autres communes et d’augmenter les transferts de compétence. Malheureusement, les affrontements réguliers entre Issoire et les autres communes n’encouragent pas les villes voisines (Bergonne, Orbeil, Parentignat, Solignat…) à nous rejoindre. Les promesses issoiriennes ont été vite oubliées.

 

Ouverture de la piscine

 

          Les qualités de notre nouveau centre aqualudique sont plébiscitées par le nombreux public qui le fréquente, preuve que nous avions fait de bons choix.

          Je regrette cependant que nous ayons tant tardé pour lancer les travaux de l’espace balnéo et celui-ci me paraît trop restreint, son coût est important pour un usage à mon avis limité.

 

          Nous avions proposé de juxtaposer la piscine à un grand centre de remise en forme privé. La symbiose de ces deux équipements aurait permis de meilleures prestations et des économies pour Issoire Communauté. La ville d’Issoire en a décidé autrement. Dommage !

 

          Félicitations par contre au nouveau directeur de la piscine et à son équipe qui travaillent avec passion et professionnalisme. Je leur souhaite une grande réussite.

 

                                                                     Bertrand BARRAUD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :